Comment réduire sa fiscalité en ayant un gros salaire ?

0
945

Payer moins d’impôts lorsque l’on gagne un gros salaire est un sujet qui intéresse de nombreuses personnes. Aujourd’hui, vous n’avez que l’embarras du choix parmi les leviers dont vous pourriez vous servir. En optant pour les niches fiscales appropriées, vous pourrez réduire votre revenu imposable. Plus loin, il est également possible de bénéficier d’allègements fiscaux intéressants. Concrètement, comment devriez-vous procéder pour réduire votre fiscalité ?

Sommaire

Investir dans un PEA


Choisir un PEA (Plan d’Épargne en Actions) est un moyen sûr pour défiscaliser, lorsque vous avez un salaire conséquent. Outre l’avantage fiscal dont il vous fait bénéficier, il vous permettra aussi de varier vos placements. En somme, vous investissez sur les marchés boursiers sans payer d’impôts sur les plus-values. La condition est que le compte doit être âgé de cinq ans pour défiscaliser de cette manière.

Le plus important dans cette stratégie est la date à laquelle le compte a été ouvert. Vous n’avez aucune obligation en ce qui concerne son approvisionnement régulier. Par ailleurs, la limite autorisée est de 150.000 euros quant aux versements. Plus loin, vous pourrez prendre la décision de réinvestir dans un ETF vos gains si vous le souhaitez. Cela vous permettra de réduire les impôts que vous paierez sur vos revenus.

Placer vos capitaux dans les FCPI ou FIP

Certains pensent que les cryptos ne sont pas une solution pour défiscaliser. Ils s’intéressent alors à d’autres dispositifs comme :

  • Les Fonds communs de placement pour l’innovation (FCPI) ;
  • Les Fonds d’investissement de proximité (FIP).

Quel est l’intérêt de les choisir ? Ils facilitent le financement d’entreprises qui ne jouissent pas d’une cotation en bourse. Avec les FCPI, vous pourriez bénéficier d’allègements fiscaux de l’ordre de 18%. Ils concernent les versements que vous effectuerez, avec une limite de :

  • 12 000 euros pour une personne seule ;
  • 24 000 euros pour un couple.

La condition est que les parts doivent être gardées pendant une période minimale de cinq années. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas droit à l’atout fiscal lié. En plus, il faudra rembourser l’allègement fiscal dont vous aurez déjà bénéficié.

L’assurance vie


Comme vous le verrez ici, la réduction d’impôt est un sujet qui intéresse tout le monde aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle les Français dans leur grande majorité misent sur l’assurance vie. Il s’agit d’un placement grâce auquel ils bénéficient d’une large palette d’avantages sur le plan fiscal. En somme, c’est une valeur sûre sur laquelle compter pour payer moins d’impôts avec un gros salaire.

Un allègement fiscal est appliqué pendant le délai du contrat d’assurance vie aux :

  • Produits ;
  • Intérêts capitalisés.

Pendant la durée de détention, vous pourrez tirer le meilleur parti de votre investissement. Comme vous le savez sans doute, la durée de détention joue un rôle crucial dans la défiscalisation avec ce type de produit. À la fin des huit années de détention, une exonération d’impôt sera appliquée sur les retraits que vous pourriez effectuer. Cela concerne aussi les potentiels rachats. Plus loin, l’abattement d’impôts peut aussi être un atout à utiliser pour payer moins d’impôts comme dans ce cas.