La carte bancaire prépayée : est-ce une bonne option ?

0
33

Depuis le troc jusqu’aux moyens les plus modernes, la simplicité, la rapidité et la sécurité lors des règlements ont toujours été au cœur des préoccupations de l’homme. C’est ainsi qu’au début du 21e siècle, nous avons connu, à la faveur de la révolution technologique, l’émergence d’un nouvel outil de paiement : la carte bancaire prépayée. Cette carte qui a révolutionné nos comportements est loin de faire l’unanimité. On se demande alors s’il s’agit d’une bonne option et s’il faut y faire confiance. La lecture de cet article vous permettra sans doute de vous décider.

La carte bancaire prépayée : de quoi s’agit-il vraiment ?

Arrivée en France depuis 2006, la carte bancaire prépayée a encore certainement de beaux jours devant elle. Sans doute parce qu’elle vient rompre définitivement avec notre conception de la carte bancaire classique. C’est en effet une carte bancaire pas comme les autres. Elle permet de faire des opérations courantes, à la manière d’une carte de devis sans pour autant disposer d’un compte en banque et sans engagement aucun. Il suffit juste de la recharger à l’avance tout comme une carte à puce GSM. L’argent rechargé sur une carte à puce devient de la monnaie électronique. Cette monnaie est acceptée par des entreprises autres que l’émetteur (magasins, supermarché ou des entreprises virtuelles sur internet) comme moyen de paiement. Ainsi donc, le détenteur d’une carte bancaire prépayée pourra effectuer des transactions sur le territoire français, mais aussi à l’étranger. Ces transactions peuvent être faites de façon anonyme. C’est dans ce dernier cas que le problème se pose et une bonne législation s’impose.

Que dit la réglementation française par rapport à la carte bancaire prépayée ?

En France, comme un peu partout en Europe, la réglementation ne s’applique pas spécifiquement à la carte bancaire prépayée, mais à la monnaie électronique en général ; cette monnaie pouvant être aussi bien stockée sur une carte bancaire prépayée que dans un porte-monnaie électronique. En dehors de quelques dispositions générales contenues dans le code monétaire et financier (Article L111-1), la réglementation nationale française ne se penche pas encore correctement sur la problématique. On s’en tient alors à la directive européenne 2000/46/UC qui s’applique aussi bien aux opérateurs bancaires qu’à ceux du secteur de la téléphonie qui délivrent aussi des cartes téléphoniques prépayées. Cette directive met notamment en garde contre le blanchiment d’argent et en porte garant les banques et autres émetteurs de la monnaie électronique.

Par ailleurs, il n’est pas possible de faire de recharger sa carte bancaire prépayée au-delà de 1000 euros sans la présentation d’un justificatif d’identité et de résidence. Cette disposition récente de janvier 2017, prise par arrêté vient fixer un plafond aux transactions financières et permet une meilleure sécurité. Maintenant qu’on en sait un peu plus sur les règles qui régissent l’utilisation de la carte, intéressons-nous de plus près à son utilisation.

Que peut-on faire avec une carte bancaire prépayée ?

La carte bancaire prépayée se révèle très pratique pour ceux qui voyagent fréquemment et ceux qui n’aiment pas garder du liquide en vue de prévenir le vol. En effet, elle permet de faire des achats que ce soit dans un magasin chic de Paris ou de Las Vegas, de réserver une chambre d’hôtel pour un séjour aux Sables-d’Olonne ou de se procurer en carburant à la station-service du coin. Mais il faut disposer pour cela, de suffisamment de monnaie électronique pour couvrir la demande en préautorisation. Cela signifie que dans le cas d’un achat de 100 € par exemple sur internet où l’on demande une préautorisation de 100 % vous devez disposer d’un minimum de 200 €. La carte bancaire prépayée est aussi idéale pour tous, sans limites d’âge, et surtout pour ceux qui ne veulent plus s’endetter et qui veulent bien gérer leur budget.

Où peut-on se procurer une carte bancaire prépayée ?

Il est recommandé de se rendre dans un bureau de banque pour se procurer de façon sécurisée une carte bancaire prépayée. Toutefois, il est possible d’en acheter une directement sur internet en se rendant sur l’un des sites qui en proposent. Le coût varie d’un émetteur à un autre et selon le lieu d’achat. Il est compris entre 10 et 50 €. Les cartes bancaires prépayées sont également disponibles chez plusieurs commerçants même si cette solution semble plutôt risquée. À l’international, elles sont généralement rattachées à l’un des géants mondiaux tels que Visa et MasterCard.

Quelques prérequis

Le fonctionnement d’une carte bancaire prépayée se rapproche beaucoup plus de celui d’une carte de débit que de celui d’une carte de crédit. Lorsque vous choisissez l’option d’internet pour vous procurer une carte bancaire prépayée, il est courant d’être invité à remplir un formulaire dont il faut renseigner tous les champs en prenant le soin d’y aller étape par étape. Il vous faudra donc :

  • Renseigner des informations sur votre personne : nom, prénoms, date de naissance, puis votre adresse électronique sans oublier votre numéro de téléphone.
  • Renseigner votre lieu de résidence habituel et votre lieu de résidence actuelle (où sera livrée la carte) si éventuellement les deux sont différents.
  • Préciser le montant du dépôt initial et faire son choix si éventuellement il y en a plusieurs. Si vous désirez disposer de plusieurs cartes, ou plutôt une seule carte bancaire prépayée personnalisée, c’est le moment de le faire savoir.
  • Conclure la vente par le paiement proprement dit. Ce paiement peut se faire de plusieurs façons. On peut utiliser une carte de crédit classique et faire un virement bancaire ou réaliser un transfert par PayPal.

L’activation de la carte prépayée ?

Après l’acquisition de la carte, il faut l’activer pour pouvoir l’utiliser. Cette activation est assez simple et s’initie d’ailleurs le plus souvent à la première utilisation. En effet, la carte est généralement livrée avec un code de validation et il suffira donc de le saisir à la demande pour que la carte s’active. Elle est alors prête à être utilisée.

Quelques avantages de l’utilisation de la carte bancaire prépayée

Il faut dire que la carte bancaire prépayée est une réelle avancée technologique dans le secteur bancaire. Elle présente en effet des avantages énormes par rapport aux systèmes de paiement qui la précèdent. Avec elle, plus besoin de disposer d’un compte bancaire pour effectuer des opérations bancaires. De plus, vous avez la possibilité (en dessous d’une limite de 1000 €) de recharger votre carte sans aucun justificatif d’identité ni de résidence, ce qui simplifie beaucoup les démarches. Elle est aussi un moyen adapté pour l’argent de poche de vos en enfants, car avec la carte bancaire prépayée, il n’y a pas de limite d’âge.

Quels sont les limites et les inconvénients de la carte prépayée ?

Le bonheur ne vient jamais tout seul. C’est pourquoi la carte bancaire prépayée est également venue sur le marché financier français avec quelques défauts. On note notamment l’anonymat qui même s’il se présente à première analyse comme un atout peut rapidement se tourner pour se transformer en tare. En effet, dans de mauvaises mains, la carte bancaire prépayée peut servir à commettre des crimes punis, comme financer le terrorisme par exemple comme ce fut le cas pour l’attentat de Paris en 2016. Se cachant derrière cet anonymat, des réseaux de blanchiment d’argent se forment.

L’autre problème majeur est la libéralisation du commerce de la carte bancaire prépayée. Cette libéralisation a ouvert la porte à des contrefaçons de tout genre. Il vaut donc mieux se rendre dans une banque agréée pour se rassurer de l’authenticité de la carte qu’on achète.

D’un autre côté, l’utilisation de la carte bancaire prépayée se révèle un peu coûteuse pour son utilisateur. Avec les divers frais qui s’appliquent (frais de rechargement, de dépense, d’inactivité, de change, de changement de PIN, de transfert vers le compte d’un tiers, et les frais mensuels) le coût d’utilisation grimpe très vite et l’utilisateur peut rapidement s’en lasser.

Par ailleurs il y a une limite à la validité de la carte. Après un certain temps (qui dépend du type de la carte et de son émetteur), la carte expire et les fonds qui sont présents dessus ne sont pas remboursables. De même, certaines cartes ont une limite de consommation au-delà de laquelle il faut attendre encore un an pour pouvoir la réutiliser. Faites-y donc beaucoup attention en achetant une carte. Les inconvénients restent légion et il est donc utile de se renseigner en ligne sur les mauvaises surprises de la carte bancaire prépayée.

En sommes, la carte bancaire prépayée est une excellente solution pour dépenser de façon plus simple son argent, et ce sans trop de contraintes. Toutefois, son utilisation est sujette à des controverses du fait de son utilisation à des fins malsaines et son coût d’utilisation un peu élevé. De plus, il faut savoir vers qui se tourner pour avoir de façon sécurisée une carte bancaire prépayée. Les banques s’illustrent comme les meilleurs endroits pour cela. Mais pour plus de ressources, n’hésitez pas à faire un tour sur ce comparatif des meilleures cartes bancaires prépayées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.